post

Comment éviter le coup de chaleur pendant le sport ?

C’est l’été et même si on est en vacances, pas question de laisser tomber le sport. En effet, cela évite, entre autres, que tous les efforts pour garder sa bonne santé, mais aussi sa ligne pendant pratiquement toute l’année soient vains. D’ailleurs, on a beaucoup plus de temps, la lumière du soleil étant au rendez-vous tôt le matin et tard dans le soir. L’été peut toutefois rimer avec température élevée, il faut alors faire très attention à un éventuel coup de chaleur, pouvant être fatal.

Les signes qui alertent d’un coup de chaleur

Sous une grande chaleur, le sport, s’il est « trop intense », peut faire augmenter la température interne du corps jusqu’à 43°C, alors que la normale est de 37°C. Il est donc difficile pour l’organisme de réguler cette température, avec d’ailleurs la déshydratation qui l’accompagne. Certains signes « annonçant » un coup de chaleur peuvent alors survenir. Il s’agit notamment :
– de maux de têtes,
– la peau qui rougit,
– la chair de poule ou des frissons,
– des nausées pouvant être accompagnées de vomissements,
– un trouble de la vision,
– et bien évidemment une grosse fatigue.
Si la personne ne s’arrête pas tout de suite et si elle ne bénéficie pas des soins nécessaires, il y a alors perte de connaissance, et cela peut même aller jusqu’au décès.

Les précautions pour éviter le coup de chaleur

Tout d’abord, il est déconseillé de pratiquer du sport, notamment intense, si la température extérieure se situe au-delà de 35°C. Dans tous les cas, il faut observer régulièrement des pauses et se rafraîchir. Par rapport à la tenue, le mieux c’est d’éviter les vêtements trop collants, ou dont la matière qui les constitue ne permet pas une bonne « respiration de la peau » et la transpiration, le coton étant l’idéal. Par ailleurs, il est conseillé de privilégier les couleurs claires, ne retenant pas la chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *